Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici
Laforêt Immobilier Ales

Anduze

Article Anduze
mer, 18/10/2017 - 09:57
Au 12° siècle, la seigneurie d'Anduze était la plus puissante du Languedoc oriental.

Vers 1620, le Duc de Rohan, chef militaire des protestants et gendre de Sully, choisit Anduze comme quartier général des Protestants du midi. A l'issue de la paix d'Alais (en 1629), qui verra le siège de la ville en présence du Cardinal de Richelieu, les  remparts sont rasés. Il n'en reste que la tour de l'horloge et le château. Sous Louis XIV, les Protestants sont persécutés, et en 1702 éclate la révolte des Camisards qui durera jusqu'en 1710.

Grâce à son microclimat et à sa situation aux pieds des Cévennes, aux bords du Gardon et au cœur du "Pays Protestant", la commune constitue une forte destination touristique.

Une quinzaine de circuits pédestres balisés permettent de découvrir les alentours de la cité.

La Bambouseraie, crée en 1856, présente une riche collection de 150 variétés de bambous géants, des séquoias centenaires, des bananiers … et permet de passer une journée agréable. On peut s'y rendre, notamment, en prenant le très typique train à vapeur des Cévennes qui relie Anduze et St Jean du Gard, un voyage de 13 km au coeur des cévennes.

Depuis le 5° siècle, Anduze est aussi une ville de potiers. La qualité de ses poteries est internationalement reconnue et on les retrouve dans de nombreux sites prestigieux et riches demeures à travers le monde. Une douzaine de potiers les produisent actuellement et certains exportent dans le monde entier.

Parisiens, Lillois, Lyonnais, Belges, Hollandais et Suisses sont friands de ses mas et autres résidences secondaires que l'on peut trouver à des prix plus abordables qu'à Uzès ou dans le Luberon.

Depuis Anduze, on rejoint la magnifique Corniche des Cévennes en passant par St jean du Gard (que l'on peut aussi relier par le pittoresque Train à vapeur des Cévennes).

Haut de page