Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici
Laforêt Immobilier Brest

Comment sécuriser son logement ?

Quels sont les moyens pour sécuriser votre logement ?

Qu’il s’agisse de locataire ou de propriétaire, sécuriser son logement reste un point essentiel qu’il ne faut surtout pas négliger. Pour rappel : les travaux entrepris par le locataire et visant à sécuriser son logement sont soumis à l’autorisation du bailleur (article 7 loi 6 juillet 1989).

L’avancée de la technologie aidant, les dispositifs de sécurité pour habitation sont de plus en plus performants.

 

L’ère de la maison connectée est à son apogée

Aujourd’hui, la mode est à la maison connectée, un logement qui vous obéit au doigt et à l’œil. Les concepteurs d’alarme et de dispositifs de sécurité logement ont flairé le filon et proposent des systèmes d’alarme contrôlables de partout, grâce à internet. Avec ces nouvelles alarmes, vous avez la possibilité d’activer ou de désactiver à distance la protection de la maison. En effet, les commandes de l’alarme sont reliées à votre box et il suffit d’une connexion internet pour modifier les paramètres de sécurité, et ce, même si vous vous trouvez à des kilomètres de chez vous. Vous n’avez pas non plus besoin d’un ordinateur puisqu’une application sur votre smartphone permet de contrôler à distance l’alarme. Grâce à cette connexion, vous avez la possibilité de voir des images réelles de ce qui se passe chez vous en visionnant les images prises par votre webcam. Vous recevez aussi des alertes sur votre portable en cas de tentative d’intrusion.

Des détecteurs de plus en plus intelligents.

Les détecteurs de mouvement font partie de la panoplie d’alarme nécessaire pour la sécurité logement. Leur inconvénient réside dans le fait que s’ils ne sont pas encore très au point et peuvent donner de fausses alertes. Ainsi, votre alarme peut, par exemple, se déclencher au passage du chat. Les détecteurs derniers cris ne détectent plus les mouvements, mais les vibrations. Placés sur les ouvertures de votre appartement ou maison, ces détecteurs d’un nouveau genre sont capables d’analyser les vibrations. Ils sont en mesure de faire la différence entre le bruit fait par un ballon qui cogne votre fenêtre et celui fait par un cambrioleur qui essaie de forcer votre porte. L’avantage de ces détecteurs est que l’alerte est donnée avant même que l’intrus ne réussisse à pénétrer chez vous. D’autre part les caméras de surveillance à reconnaissance faciale commencent à se développer sur le marché grand public, et seront un outil précieux une fois tout à fait fiable.

Des simulateurs de bruits pour accompagner les alarmes

Auparavant, les systèmes d’alarme étaient équipés d’un système qui vous permettait de faire fonctionner la lumière pour simuler une présence en cas de tentative d’intrusion. Sur les nouveaux systèmes de sécurité logement, ce dispositif existe toujours, mais une fonctionnalité reliée à tous les autres appareils bruyants de votre habitation est rajoutée. Si malgré toutes vos précautions, un intrus arrive à pénétrer chez vous, la lumière s’allume, mais votre télé peut aussi se mettre en marche, de même que votre chaîne hi-fi avec le volume réglé à fond. Votre grille-pain et autres appareils électroménagers pourront aussi se mettre en marche pour donner l’alerte et faire fuir le cambrioleur.

Un générateur de fumée dans les systèmes d’alarme

La nouvelle tendance en matière de système d’alarme est celle équipée d’un générateur de fumée. Quand un cambrioleur pénètre dans une pièce de votre maison, le générateur de fumée se met en place, dégageant une fumée épaisse comme un brouillard. Le but est de faire perdre toute notion d’orientation à l’intrus afin de retarder sa fuite, permettant aux forces de l’ordre de l’interpeller. Rassurez-vous, cette fumée est spécialement conçue pour respecter l’environnement et ne pas endommager votre intérieur.

 

Haut de page