Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici
Laforêt Immobilier Colombes

Les inégalités européennes du crédit immobilier

lun, 19/06/2017 - 14:28
En Europe, le marché de l’immobilier est dynamique comme celui du crédit immobilier. Dans l’hexagone le secteur immobilier affiche de bons scores car un grand nombre de Français concrétisent leur projet immobilier. Les agences immobilières à Colombes confirment ce dynamisme car elles réalisent beaucoup de ventes, de locations ou d’estimations de bien immobilier.

Même s’il existe de fortes disparités entre les pays de l’Union européenne, la demande en crédits immobiliers n’a jamais été aussi élevée. Selon une récente étude du Crédit foncier, les Européens sont nombreux à accéder à la propriété en souscrivant un crédit immobilier. En 2016, les encours de crédit atteignaient 6150 milliard d’euros ce qui équivaut à une hausse de 3.1% sur une année. Si l’on prend en considération les chiffres des cinq dernières années de 2011 à 2016, cette hausse s’élève à 9%. En langage banquier, l’encours de crédit immobilier représente le capital emprunté auquel on rajoute les intérêts du prêt. Les ménages européens qui veulent accéder à la propriété souscrivent en moyenne un crédit de 40.700 euros pour réaliser leur projet immobilier.

L’étude du Crédit Foncier fait ressortir que le recours au crédit est très variable selon les différents pays de l’Union européenne. C’est tout particulièrement en Europe du Nord (Danemark, Royaume-Unis, Finlande, Irlande, Suède) que les particuliers s’endettent le plus : ces pays représentent 34% de la masse du crédit en Europe. L’emprunt s’élève à 80 164 euros par achat immobilier, ce qui équivaut à deux fois le montant moyen emprunté. La fiscalité des pays du Nord de l’Europe est favorable et les habitants de ces pays sont culturellement habitués à emprunter. En France, Allemagne, Autriche Luxembourg, Belgique, Pays-Bas (Europe du Centre-ouest), les ménages empruntent en moyenne 54 405 euros pour devenir propriétaire de leur logement. Ces pays représentent 45% des encours de crédits bancaires destinés à financer un projet immobilier.

Dans les pays d’Europe du Sud comme Chypre, la Grèce, l’Espagne, l’Italie et le Portugal, les ménages ont beaucoup moins recours au crédit immobilier. Les encours de crédits ne sont que de 18% pour cet ensemble de pays qui représentent 25% de la population de l’Union européenne. Dans ces pays on emprunte en moyenne 27 111 euros pour concrétiser son projet immobilier ce qui représente 33% de moins comparé à la moyenne européenne. Ce faible taux d’endettement s’explique notamment par la crise qui affecte les économies de ces pays.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA

Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain ou non afin de se prémunir contre le spam.

Haut de page