Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici
Laforêt Immobilier Lyon 06

Valeur patrimoniale de Lyon

Que vaut Lyon
Plus de 82 milliards d’euros c’est la valeur de Lyon donnée par la Fnaim.

Après Paris, Lyon a la plus belle valeur patrimoniale

Après Bordeaux, Strasbourg, Marseille, Nantes et Nice, c’est au tour du patrimoine lyonnais d’être passé au crible de l’économiste Patrice de Moncan et la FNAIM.
Il leur aura fallu plusieurs années pour déterminer la valeur patrimoniale de notre belle ville.

82,42 milliards d’euros, c’est la valeur totale estimée* de Lyon intra-muros, qui comprend les logements, les bureaux et les commerces (82 421 318 468 € pour être exact). Dans le détail, l’habitation représente plus de 66 milliards, les bureaux plus de 11 milliards et les commerces / boutiques plus de 4 milliards d’euros.

Paris, avec ses 706,8 milliards d’euros, a de loin la valeur patrimoniale la plus élevée. Il est cependant important de noter que Paris et Lyon se rejoignent sur le fait que la part des bureaux est sensiblement plus forte (respectivement 20 % et 14 %) que celle de Marseille et Bordeaux (5 %) où la valeur des logements domine.

 

Les sites mythiques de Lyon ont aussi leur valeur, une valeur utopique !

L’étude va plus loin en déterminant la surface constructible des lieux et monuments emblématiques lyonnais.

Ils représenteraient 1,5 milliards d’euros, une valeur utopique qui regroupe les sites suivants :

  • Basilique de Fourvière
  • Opéra de Lyon
  • Cathédrale Saint-Jean
  • Palais de la Bourse
  • Hôtel de Ville
  • Musée des Tissus
  • Grand Théâtre antique et Odéon
  • Tour métallique de Fourvière
  • Halle Tony-Garnier

D’une superficie au sol globale de 143 818m², ces hauts lieux lyonnais pourraient accueillir 7200 logements.

 

Lyon, 2ème ville française en valeur patrimoniale, poursuit son développement, attire les investisseurs, les étudiants, les touristes, nouveaux commerces et nouvelles constructions ce qui valorisera d’autant plus la capitale des Gaules dans les années à venir.

 

* sources : BNP Paribas Real Estate Research ; Orsières Conseil ; OPI

Haut de page