Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici

Des changements pour les locations meublées à Paris

jeu, 11/01/2018 - 08:53
Beaucoup de particuliers proposent la location de leur maison ou de leur appartement à des fins touristiques pour arrondir les fins de mois. A partir du 1er décembre, la règlementation sera plus stricte et il faudra déclarer son offre de location en mairie pour obtenir une sorte de numéro d’authentification.

La location meublée touristique en plein essor

De nombreux propriétaires parisiens se sont laissé tenter par la location touristique, à la nuit, à la semaine car dans la capitale les touristes sont nombreux à chercher un hébergement de particulier à particulier. En effet, avec internet il est très facile de trouver des personnes qui cherchent à louer sur de très courtes périodes. Pour freiner cette activité en plein essor mais qui nuit fortement aux professionnels de l’hôtellerie, le gouvernement a renforcé la règlementation concernant la location touristique. Dorénavant à Paris (et bientôt aussi à Bordeaux) les propriétaires ont l’obligation de déposer auprès des services de la mairie une déclaration de meublé de tourisme. En retour ils obtiennent un numéro officiel d’enregistrement qu’ils doivent faire figurer sur leur offre de location en ligne. La démarche est obligatoire pour tous les propriétaires, qu’ils louent juste quelques jours dans l’année ou régulièrement tout au long de l’année.  

Une règlementation plus rigoureuse

A Paris mais aussi dans d’autres villes touristiques, les propriétaires préfèrent souvent louer une chambre vacante de leur appartement voire l’appartement ou la maison toute entière à des touristes. L’affaire est juteuse et en recourant à la location touristique, il est possible de bien arrondir ses fins de mois et de se créer des revenus complémentaires. La location touristique de courte durée restera possible mais sera davantage contrôlé et surtout ne pourra plus dépasser un maximum de 120 jours dans l’année.  Dans les quartiers centraux de la capitale les locations touristiques meublées se sont tellement développées  que le parc locatif de résidence principale est en forte régression depuis quelques années.

La fiscalité locative modifiée en 2017

La location de meublée touristique a le vent en poupe. Et ce n’est pas uniquement à Paris et dans les villes touristiques que cette forme de location se pratique car la montagne et la mer sont aussi concernées. Moins contraignante, plus lucrative que la location vide, elle séduit de nombreux particuliers. Mais la législation fait la chasse aux fraudeurs et aux abus ce qui explique les mesures de renforcement de la règlementation relative aux locations meublées touristiques. 

Haut de page