Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici
Laforêt Immobilier Paris 17

Quelles sont les prévisions pour l’immobilier 2018 ?

mar, 22/05/2018 - 11:03
L’année 2017 a été une année exceptionnelle pour l’immobilier et tout le monde s’interroge sur l’évolution du marché en 2018. Allons-nous vers une autre année de faste ou plutôt vers une accalmie du marché ? Les acheteurs potentiels se posent de nombreuses questions, parmi celles-ci : faut-il acheter ou attendre ?

2017, une année record pour le secteur immobilier

Les Français ont été nombreux à acquérir un bien immobilier en 2017 surtout dans l’immobilier ancien. Les notaires ont comptabilisé un total de 960 000 transactions immobilières, un véritable record de vente. Un grand nombre de ménages ont profité de la faiblesse des taux soit pour devenir propriétaire de leur résidence principale soit pour acheter un logement plus spacieux. Les investisseurs locatifs ont été nombreux à profiter du dispositif Pinel qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux en achetant un bien destiné à la location. Pour le premier semestre 2017, le volume des ventes a été particulièrement soutenu avant de fléchir légèrement.

2018, une année immobilière qui s’annonce bien

Peut-on espérer le même scénario qu’en 2018 ? Pour le moment il est trop tôt pour le dire et il faudra attendre la fin du premier semestre 2018 pour connaitre la véritable tournure que prend le marché immobilier. Dans plusieurs grandes villes, la tendance haussière des prix de l’immobilier se poursuit et seules quelques agglomérations enregistrent une certaine stabilité dans le prix des logements. Le marché immobilier est fortement tributaire du niveau des taux d’intérêt et si aucun mouvement brusque ne l’affecte, le volume des ventes peut atteindre un bon niveau. En 2017, les prix de logements ont augmenté en moyenne de 1.8% et pour 2018 les experts prévoient une hausse moyenne de 2%. Il est vrai que le marché immobilier français est très inégalitaire et que des augmentations plus importantes sont à prévoir dans les villes où l’immobilier est le plus cher.

La croissance fait son retour et l’inflation reste faible

Le contexte économique semble à priori favorable pour atteindre de bons résultats dans le secteur immobilier. Beaucoup d’acheteurs potentiels sont prêts à investir s’ils trouvent le bien qui leur plait. Les taux d’emprunt restent propices à l’endettement mais la hausse des prix des logements pourraient freiner certains ménages. En effet, le pouvoir d’achat immobilier ne cesse de baisser et il faudra soit s’endetter plus longtemps soit acheter plus petit. Un conseil, mieux vaut ne pas tarder pour acheter et être sûr de profiter de conditions attractives.  

Haut de page