Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici
Laforêt Immobilier Pont L Abbe

Location et colocation : l’immobilier dans le Pays Bigouden par l’Agence Immobilière Laforêt Pont-l’Abbé

colocation dans le Pays Bigouden
Vous êtres propriétaire d’une maison ou d’un appartement à Pont-l’Abbé, Plonéour,Le Guilvinec ou Penmar’ch et vous avez une demande d’étudiants pour une colocation. Quelles contraintes et risques pour les futurs locataires ?

"La colocation est de plus en plus privilégiée non seulement par les étudiants mais également par les jeunes actifs. Si un avantage financier est tiré de ce mode de vie, il peut parfois y avoir quelques complications.

  • Refus de paiement de loyer,
  • Refus de participer aux dépenses communes,
  • Nuisances quotidiennes,

Ce sont les principaux problèmes rencontrés lorsque l’on vit en communauté.

 

Posted by Agence Immobilière Laforêt Pont-l'Abbé  , le blog Immobilier Pont-l'Abbé et Pays Bigouden  /   https://www.facebook.com/laforetwestimmobilier/

Agences annexes : Agence Immobilière Laforêt Plonéour 29720,  Agence Immobilière Laforêt Le Guilvinec 29730, Agence Immobilière Laforêt Penmarch 29760.

 

 

 

Voici quelques conseils pour gérer les tracas de la colocation.

 

Les précautions :

Avant  toute chose, afin d’éviter ce genre de problèmes, il est très important de bien choisir son/ses colocataire(s) avec un rythme de vie similaire et également d’instaurer des règles.

Si la colocation a longtemps été synonyme de « vie étudiante », vous êtes de plus en plus nombreux, salariés ou seniors, à privilégier ce mode de vie « en communauté ». Et pour cause, les avantages sont multiples : économique et chaleureux, elle permet de vivre dans des surfaces plus vastes et atypiques. Avant de vous lancer, voici néanmoins quelques points à maîtriser…

CE QU’EN DIT LA LOI

Il n’existe pas à proprement parler de bail spécifique à la colocation. Si vous louez à plusieurs un logement vide, il sera soumis à la loi commune du 6 juillet 1989 qui réglemente la durée et le  contenu du bail. Dans le cas d’un meublé, la durée du bail sera d’un an, mais tacitement renouvelable. Seront considérés comme locataires les signataires du bail : donc, en cas de départ ou d’arrivée d’un(e) des habitant(e)s, il faut signer un avenant au bail qui indiquera que tel locataire est remplacé par un autre. Attention : sans avenant, le nouvel arrivant en question ne disposera pas des mêmes droits que les autres locataires et ne sera pas soumis aux obligations qui en découlent, tel que payer son loyer.

CAUTION, CLAUSE DE SOLIDARITÉ ET AIDES AU LOGEMENT

Comme pour une location classique, le proche du locataire qui se porte garant assurera le paiement du loyer et des charges en cas de problème. Celui qui s’engage à être caution solidaire sera tenu de payer les loyers et les charges pour l’ensemble des colocataires, y compris après le départ du locataire qu’il connaissait. Mais rien ne vous empêche de négocier avec le bailleur une caution simple sur une durée limitée. Ainsi, en cas d’impayé, le garant ne sera redevable que de la quote-part de la personne pour laquelle il s’est porté caution. A noter également que contrairement au concubinage, chaque colocataire inscrit au contrat de location peut faire une demande d’aide (APL / ALS) auprès de la caisse d’allocations familiales (CAF).

BIEN VIVRE ENSEMBLE ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Si rien ne vous oblige à rédiger une charte, quelques « lois immuables » peuvent vous faciliter le quotidien et éviter bien des malentendus par la suite. Qui fait le ménage, à quelle fréquence ? Fumeur ou non-fumeur ? Quid des frais commun ?…  Écrire et signer ensemble une charte ou quelques commandements auxquels chacun se soumet à son arrivée demeure une recette qui a fait ses preuves. Conclusion : même si vous rêvez d’une « auberge espagnole », la colocation nécessite une bonne organisation de départ et un maximum de confiance entre colocataires et garants pour profiter pleinement de la vie à plusieurs.

 

 

Pensez à privilégier le bail individuel plutôt que collectif, si cela est possible, car ce dernier dans la majorité des cas, vous engage solidairement, c’est à dire que chaque colocataire est responsable de la totalité du loyer, des charges ainsi que d’éventuelles dégradations, donc en cas d’impayé le propriétaire est en droit de demander le paiement à n’importe quel autre locataire.

 

LA DISCUSSION POUR RÉGLER LES CONFLITS :

Lorsque l’on vit en communauté, il est important de communiquer. Si quelque chose vous gêne ou ne vous convient pas, parlez-en afin d’éviter que cela ne se reproduise.

L’instauration de règles est extrêmement importante, n’hésitez pas à les rappeler. Le respect de l’espace de chacun reste la clé d’une bonne entente et cela passe forcément par un ensemble de prescriptions.

 

EN CAS DE BAIL SOLIDAIRE (BAIL COLLECTIF AVEC CLAUSE DE SOLIDARITÉ) ET DE LOYER IMPAYÉ:

Dans le cadre d’un contrat solidaire impliquant donc une clause de solidarité, si votre colocataire ne paye pas sa part du loyer ou les charges et n’est pas solvable, le propriétaire est en droit de vous demander le paiement de la sommedue.
Par la suite vous pouvez demander le remboursement de sa part via une mise en demeure puis le cas échéant par une action en justice.

 

QUITTER LA COLOCATION

Si les problèmes persistent et que vous pensez mettre fin à la colocation, il faudra donner congé auprès du propriétaire dans les conditions prévues par le bail. Dans le cadre d’un contrat individuel, vous devrez transmettre son congé via une lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai de trois mois pour un logement vide, qui peut être réduit à un mois dans certains cas. Le délai est d’un mois pour un logement meublé.

En cas de bail collectif, donner congé reste soumis à des conditions plus strictes. S’il n’y a pas de clause de solidarité vous serez tenu de payer le loyer ainsi que les charges jusqu’à votre départ effectif. En revanche en cas de clause de solidarité, depuis la loi ALUR du 27 mai 2014, si votre bail a été signé après cette date, vous restez solidaire jusqu’à l’arrivée d’un colocataire remplaçant, à défaut vous resterez solidaire six mois après la date d’effet du congé."

 

Propriétaire ou locataire, soyez attentif au contrat que vous signez. L‘agence Laforêt Pont-l'Abbé peut rédiger le contrat qu’il vous faut et si, en tant que propriétaire de la maison ou de l’appartement, vous souhaitez  déléguer la gestion, une équipe spécialiste de la gestion locative peut vous épauler.

©Logic-immo.com 

 

RESTEZ EN CONTACT AVEC NOUS ! Nos agences du Pays Bigouden sont à Pont-l'Abbé, Plonéour Lanvern, Le Guilvinec, Penmarc'h

 Lisez 👀 notre blog de l'agence Laforêt Pont-l'Abbé  pour découvrir l'actualité utile et futile de la région et d'ailleurs.

 Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis

Pour réagir ou nous encourager👍 notre page facebook  c’est ici : https://www.facebook.com/laforetwestimmobilier/

 

location immobilière pays bigouden laforêt

Haut de page