Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici

Extension de logement : nos conseils avant de se lancer

Image
ven, 05/10/2018 - 15:22
Vous rêvez d'ajouter un peu plus d'espace à votre logement ? D'une dépendance ? D'un atelier ? L'idée est intéressante, mais mérite de vous poser les bonnes questions avant d'entamer vos démarches. Voici tous nos conseils pour donner libre cours à votre imagination.

 

Ayez le réflexe d'appeler un architecte

C'est même une loi : consulter un architecte est une obligation dès lors que votre projet d'extension dépasse les 150m2. Cependant, même si votre projet est bien plus petit et intime, l'œil d'un architecte ne sera pas de trop ! En effet, une extension, ce n'est pas que des mètres en plus, c'est tout une articulation entre les volumes, un espace qui doit être repensé. N'ayez crainte, un bon architecte se basera sur vos idées, mais pensera aux détails que vous ne soupçonnez même pas : l'isolation, la menuiserie nécessaire, la façade...

 

Listez « toutes » les contraintes

Réaliser une extension comporte forcément son lot de contraintes : la nature du terrain, les limites de propriété, les règles d'urbanisme, le dénivelé, un accès possible, le vis-à-vis... N'ayez pas peur d'être réaliste et de toutes les lister. Les contraintes sont habituelles et normales, et c'est grâce à elles que votre architecte sera capable de vous proposer une solution innovante.  Comme un défi à relever brillamment.

 

Pensez à la lumière

Toutes les extensions ne sont pas forcément construites plein sud. Alors si vous n'envisagez pas une telle exposition, prévoyez des solutions : une baie vitrée, un mur vitré, un puit de lumière qui auront en plus l'avantage d'effacer un peu les cloisons et d'agrandir les pièces. Bref, pensez à faire entrer la lumière d'une manière ou d'une autre.

 

Regardez ce qui se fait en contemporain

Bien sûr, le choix du style de votre extension vous revient entièrement. Mais il est toujours intéressant de se faire une idée sur ce qui se fait actuellement : d'une part, les matériaux contemporains sont bluffants, d'autres parts, les constructions modernes ont l'avantage de s'intégrer dans le décor plus facilement (oui, même en détonnant, elles mettent en valeur l'ancien) et propose souvent davantage d'espace optimisé. Il serait dommage de se fermer cette porte.

 

Penchez-vous sur la réglementation thermique...

Pour construire, il faut mettre un peu les mains dans les données techniques et respecter une réglementation thermique. Ce qui veut dire ? Qu'il vous est demandé d'atteindre un niveau de performance fixé par les textes, en matière d'isolation et de production énergétique. Des textes plus ou moins contraignants selon l'importance de l'extension et des parties à chauffer. Mieux vaut donc se renseigner !

 

… et sur les règles d'urbanisme

Enfin, données concrètes encore, sachez que le plan local d'urbanisme (PLU) de votre ville définit des règles à suivre à propos de la hauteur, du volume, de limites séparatives ou encore du coloris choisi pour votre extension. Le plus sage est donc de faire le point avant de vous engager dans des travaux. Si vous vivez dans un secteur protégé, vous devrez même soumettre votre projet à l'Architecte des Bâtiments de France. Enfin, selon le PLU, vous devrez déposer un permis de construire ou une déclaration de travaux selon la nature du projet, avant de poser la première pierre. Autant dire que le service urbanisme de votre commune est à cocher dans les premières choses à faire !

 

 

Haut de page