Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici

Logement à partager : un projet complexe

Logement à partager
lun, 23/01/2017 - 15:42
Que ce soit pour des raisons budgétaires ou tout simplement le désir de ne pas vivre seul, le partage de logement est une solution envisageable. Néanmoins, cette dernière nécessite un peu de patience et beaucoup de méthode pour parvenir au but. Passage en revue d’un projet complexe mais pas impossible.

Un choix de vie important

Partager un logement n’est pas anodin. Il s’agit de vivre au quotidien avec une ou plusieurs personnes avec lesquelles vous n’entretenez généralement pas de liens particuliers au départ. Pour que ce partage ne se transforme pas vite en enfer, il est important de prendre le temps de trouver un ou des colocataires avec qui vous partagez un socle commun de valeurs ainsi que des modes de vie compatibles. Plus qu’une opération locative rentable, vous effectuez ainsi un vrai choix de vie. Si ce dernier est ferme et arrêté vous pouvez vous engager dans un processus en 3 grandes étapes :

Etape n°1 : trouver un ou des colocataires

Des sites spécialisés du web et les réseaux sociaux sont aujourd’hui les outils les plus performants pour trouver un ou des « collocs » ! Vous l’aurez compris, le challenge à relever consiste à trouver une ou des personnalités compatibles qui partagent les mêmes affinités. Soyez précis dans vos critères et tenez-y vous. La perspective de pouvoir partager un loyer et les charges ne doit pas vous aveugler. Ce processus peut prendre un peu de temps, mais il n’y a pas de raison que vous ne rencontriez pas la ou les personnes avec qui vous pourrez partager une vie commune très agréable.

Etape n°2 : trouver un logement

Dans le cas où vous souhaitez partager votre propre logement, il est important de définir clairement vos attentes financières. Les bons comptes font les bons amis et surtout établissez un bail conforme à la loi. S’il ne s’agit pas de partager votre logement actuel, vous devez entamer collectivement la recherche de l’appartement ou de la villa qui répondra aux attentes de tous les futurs colocataires. Comme pour toute location, commencez par constituer un dossier complet avec tous les justificatifs d’identité, de domicile, de ressources et éventuellement de cautionnement habituellement demandés. Un dossier parfaitement ficelé est à même de convaincre les propriétaires de sa solidité.

Etape n°3 : les modalités pratiques

Lorsque le ou les colocataires emménagent chez vous ou dans le logement trouvé conjointement, il est évidemment nécessaire de se répartir dans la bonne humeur les pièces qui relèveront d’un usage privatif et de définir des règles d’usage des pièces communes. Il est important aussi de définir dès le début celles qui géreront le départ d’un locataire ou la prise en charge des travaux d’entretien nécessaire. Il faut aussi s’entendre sur le partage des tâches d’intérêt général comme le ménage ou sur les modalités de réception d’un ou de tiers. Evidemment, chacun doit payer sa quote-part rubis sur l’ongle pour éviter tout conflit.

Le partage de logement reste une opération complexe qui demande un investissement important lors de sa mise en place et une certaine rigueur au quotidien. Néanmoins, il peut être très enrichissant et il n’y a aucune raison de penser qu’il ne s’adresse qu’aux étudiants. Les actifs confrontés à la hausse des loyers ou les personnes âgées en mal de compagnie peuvent, grâce au partage de logement, trouver une solution heureuse à leurs difficultés. Une solution qui, bien menée, peut déboucher sur un mode de vie agréable.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA

Cette question est pour tester si vous êtes un visiteur humain ou non afin de se prémunir contre le spam.

Haut de page