Le marché immobilier résiste

07.12.20

Pendant le premier confinement, le nombre de promesses de ventes signées s'était effondré de 75%, tandis que pour le second confinement il n'a reculé que de 10% selon les estimations de Meilleurs Agents. 
C'est donc 10 000 ventes qui ont fait défaut durant le mois écoulé contre 180 000 lors du premier confinement. 

Contrairement au confinement du mois de mars, l'activité immobilière a continué durant le mois de novembre 2020, malgré l'interdiction des visites. 

Néanmoins, l'adaption des agences immobilières est remarquable, visites virtuelles, protocoles sanitaires dans les locaux, bon respect des règles, tout est fait pour veiller à la santé d'autrui et participer au freinage de l'épidémie. 

Les clients clients sont rassurés des mesures en place et cela ne les décourage pas pour de potentiels achats ou de potentiel visite. 

Si les volumes se sont plus ou moins maintenus durant le mois de novembre, les prix aussi. Il y a un rééquilibrage progressif du marché  (+0.1% par rapport à octobre dans les grandes villes de France). 

Nous constatons quelques baisses certes, contrairement au mois de décembre 2019, mais l'activité immobilière reste debout et se régule de plus en plus. 

Tous les articles