Devenir propriétaire en France

28.03.18

Devenir propriétaire de son logement en France n’est pas un projet facile. Ce serait même plutôt un véritable parcours du combattant pour économiser suffisamment de fonds sans compter le fait qu’il faut trouver le bien de ses rêves. La première difficulté à surmonter est celle de se constituer un minimum d’apport personnel

Devenir propriétaire, le grand rêve des Français

Les prix des biens immobiliers grimpent et seulement 60% des locataires parviennent à réaliser leur rêve de propriété. Une étude bancaire de la HSBC a fait ressortir qu’en France, il fallait en moyenne 7 ans à un épargnant pour réunir suffisamment d’argent pour se constituer un minimum d’apport personnel. En effet, pour acheter un logement à crédit, la banque exige que l’emprunteur dispose d’un apport personnel, même si le montant est modeste. Beaucoup de jeunes acheteurs (28% environ) recherchent une aide financière auprès des parents ou d’un autre membre de la famille pour concrétiser plus facilement leur rêve de propriété. Chez certains, cette aide financière représente une part non négligeable du prix de l’achat immobilier puisqu’il peut aller jusqu’à 20%.

Emprunter implique des mensualités à rembourser

L’étude fait aussi ressortir qu’il est plus facile pour les Britanniques que pour les Français d’accéder à la propriété. Trois années d’économie leur suffissent pour se constituer le petit pactole nécessaire pour lancer le projet. En France l’achat immobilier est synonyme de nombreuses difficultés pour trouver le bien et obtenir un crédit au meilleur taux. Lorsque l’acheteur parvient au bout de cette première galère, commence le temps du remboursement du crédit. Avec la hausse des prix de l’immobilier, la plupart des ménages contractent  un crédit sur une durée plus longue pour ne pas trop surcharger le budget. Le remboursement  représente environ 29 % du revenu mensuel des emprunteurs.

L’immobilier français est trop cher

Les Français sont nombreux à penser que les biens immobiliers sont trop chers dans l’hexagone et que devenir propriétaire demeure souvent un rêve inaccessible. Les prix dans l’ancien sont plus accessibles même s’il faut compter des travaux de rénovation. Les prix des logements neufs ne cessent de grimper même si un grand nombre de programmes neufs ont été lancés au cours des dernières années. Ne pas parvenir à économiser suffisamment d’argent pour devenir propriétaire engendre souvent de la frustration et la grande majorité des Français rêvent ne plus avoir à payer de loyer pour se sentir chez soi, dans « ses murs ».

Tous les articles