Faut-il choisir d'investir en OPCI ou SCPI ?

28.03.18

Le marché financier propose un grand choix de produits de placements dont les SCPI et les OPCI. L’une et l’autre forme de ces formes d’investissement dépendent si l’épargnant recherche un placement plus sécurisé qui ne touche que des produits immobiliers et si les produits boursiers doivent être complètement écartés du portefeuille.

Quelles différences entre les SCPI et OCPI

Il n’est pas facile de s’y retrouver dans les différents placements immobiliers proposés sur le marché financier. En fait ce qui différencie fondamentalement une SCPI d’une OCPI c’est la composition de la capitalisation. La SCPI acronyme pour Société civile de placement immobilier et OPCI pour Organisme de placement collectif en immobilier sont donc toutes deux spécialisées dans les placements immobiliers. Les SCPI investissent dans des biens immobiliers dans le but de les louer et de procurer à son détenteur un revenu financier. Les OPCI achètent aussi de l’immobilier mais dans l’objectif de le louer de 60 à 90%. Les OPCI sont caractérisées par le fait qu’elles conservent au minimum 10% de liquidité pour assurer les éventuelles demandes de sortie des épargnants qui y ont investies. Le reste des fonds est placé dans des produits financiers divers.

Faut-il plutôt investir en SCPI ou en OPCI

La décision de placer des capitaux en SCPI ou en OPCI dépend principalement de l’objectif poursuivi par l’investisseur. Le placement en OPCI est plus risqué car les investissements ne se font pas uniquement sur le marché immobilier locatif mais aussi dans des produits financiers dont le rendement est soumis aux aléas du marché et de la conjoncture. En résumé, l’investisseur qui ne veut pas toucher aux produits boursiers, doit orienter ses capitaux vers les placements SCPI. Les fonds seront uniquement placés dans le secteur de l’immobilier locatif qui offre davantage de sécurité à l’investisseur.

SCPI et OPCI peuvent générer des rendements attractifs

Les investisseurs qui placent des capitaux en SCPI ou OPCI peuvent espérer des taux de rendements élevés car ils achètent des parts de capitaux. Celles-ci vont générer un revenu régulier qui n’est soumis à aucune taxe foncière, charges de gestion ou d’assurance pour le bien concerné. Ce sont les sociétés de gestion en charge du bien qui vont s’occuper de toutes les tâches de gestion location dans l’objectif de valoriser le capital des investisseurs. Les OCPI et SCPI sont soumises au contrôle de l’AMF, l’Autorité des marchés financiers qui leur délivre un agrément pour avoir le droit de fonctionner.

Tous les articles