La taxe foncière et la taxe d’habitation dans la commune de Nanterre

28.11.17

La taxe foncière et la taxe d’habitation sont des impôts locaux à la charge des propriétaires et des locataires. Pour un logement mis en location, le propriétaire n’est redevable que de la taxe foncière. Un locataire doit payer la taxe d’habitation car c’est à l’occupant du logement qu’elle incombe.

Les impôts locaux à Nanterre

Vous venez d’acquérir un logement à Nanterre et vous souhaitez vous informer du montant de la taxe foncière et de la taxe d’habitation qu’il va falloir payer. De façon générale, la taxe d’habitation à Nanterre a subi plusieurs hausses successives. A titre d’exemple, entre 2002 et 2014, le montant de la taxe d’habitation a enregistré une augmentation de 65.06 %. Idem pour la taxe foncière qui est payée par le propriétaire d’un bien immobilier. Locataires et propriétaires ne cessent de se plaindre de ces bonds de l’impôt d’une année à l’autre. De son côté, la commune de Nanterre doit faire face à une baisse des subventions publiques ce qui la contraint à des plans d’économie pour combler le budget.

Vers une suppression de la taxe d’habitation ?

L’immobilier à Nanterre se porte bien et un grand nombre de franciliens sont séduits par la variété des biens immobiliers que l’on trouve à Nanterre. Malgré une fiscalité locale élevée, la taxe d’habitation et la taxe foncière 2017 ont encore grimpé, de nombreux particuliers optent pour un achat immobilier à Nanterre. La bonne nouvelle annoncée par le gouvernement Macron qui programme de supprimer peu à peu la taxe d’habitation a enthousiasmé les ménages à Nanterre. La suppression se fera progressivement à commencer par 65% en 2019 avant d’être total en 2020. On estime à 80% le pourcentage des ménages qui sont concernés par cette mesure. Ce sont à la fois des propriétaires qui occupent leur logement ou des locataires de bien immobilier qui la payent, ce qui signifie concrètement pratiquement chaque ménage français.

Qui paye la taxe foncière à Nanterre ?

Une personne est redevable de la taxe foncière à Nanterre si au 1er janvier de l’année de l’imposition elle est propriétaire, détenteur d’un bail à longue durée (jusqu’à 99 ans) ou usufruitier d’un bien immobilier. Certaines exonérations peuvent être accordées sous certaines conditions. Les propriétaires peuvent se renseigner auprès des services fiscaux de la commune de Nanterre. La taxe d’habitation est calculée en fonction de la valeur locative d’un bien après un abattement de 50% en compensation pour les frais d’entretien.

Tous les articles