Achat revente en immobilier : les erreurs à éviter

22.08.20

Lorsqu’on souhaite se lancer dans l’achat revente en immobilier, mieux vaut mettre en place une véritable stratégie afin d’éviter les mauvaises affaires, et donc les mauvaises surprises. L’achat revente peut, en effet, se révéler très lucratif à court ou moyen terme. Cependant, quelques règles sont à connaître afin d’éviter des erreurs dommageables pour votre portefeuille et de vous assurer de réaliser une plus-value sur votre investissement.

Sélectionner un lieu au hasard

La situation d’un bien immobilier est un argument très important lors d’une vente. Avant d’acheter pour revendre, il est indispensable de s’assurer que le bien dispose déjà d’atouts par sa seule situation, en s’intéressant notamment :

·       Aux transports en commun qui le desservent ;

·       Aux commerces situés à proximité ;

·       Aux écoles qui l’entourent ;

·       À son environnement immédiat : bar, restaurant, discothèque, grande voie de circulation à fort trafic...

Le secteur géographique est ainsi particulièrement important dans votre décision d’achat. Il vous permet également de cibler les éventuels acquéreurs qui pourraient se montrer intéressés : une famille qui devra scolariser ses enfants, une résidence secondaire au calme, un studio près des universités...

Sous-estimer l’importance des calculs

Acheter et revendre après travaux ou construction est financièrement intéressant. Cependant, il est impératif de bien calculer vos coûts d’acquisition, il ne faut rien omettre ! Car il n’y a pas que le prix du terrain ou du bâti qui compte. Il faut également se pencher sur les différentes taxes qui l’accompagnent :

·      Taxe d’habitation et autres taxes locales ;

·       Frais de copropriété ;

·       Frais de rénovation ;

·       Frais de notaire ;

·       Frais de raccordement aux différents réseaux...

Il ne faut pas oublier que lors de la revente, vous devrez également vous acquitter d’une taxe sur la plus-value. Bien sûr, ce ne sera pas le cas si vous n’en faites pas, mais tel n’est pas le but de l’achat revente en immobilier...

Croire que tout va se passer exactement comme prévu

Acheter un bien, le rénover, puis le revendre fait intervenir de nombreux acteurs :

·       Banques ;

·       Administrations ;

·       Artisans divers...

Obtenir tous les permis, tous les matériaux et les résultats exacts demande beaucoup de temps. Il y a parfois des retards, des erreurs... Mieux vaut y être préparé, savoir qu’il faudra faire preuve de souplesse et s’adapter. Ces délais doivent être soigneusement pris en compte dans vos calculs de rentabilité. De même, sachez que vous devrez passer vous-mêmes beaucoup de temps sur le chantier afin de contrôler son avancée.

Essayer de vendre avant la fin des travaux

Pour gagner du temps et être sûr d’acheter, puis de revendre dès que possible, il peut être tentant de faire commencer les visites alors que les travaux sont encore en cours, pour que les divers délais des banques et du notaire des acquéreurs ne vous fassent pas perdre de temps.

Cependant, il est courant que les visites d’un logement qui n’est pas encore fini ne mènent à rien. En effet, les visiteurs ont du mal à se projeter dans un intérieur encore en cours de rénovation, ou ont tendance à vouloir faire baisser les prix pour qu’ils correspondent à un bien en travaux.

 

Tous les articles