Pour vendre son bien : pourquoi ne pas succomber au home staging ?

09.04.16

Le home staging qui peut se définir comme le relooking d’un logement augmente les chances d’attirer l’attention des acheteurs.

La plupart des acheteurs prennent leur décision durant les 90 premières secondes de la visite. C’est pour cette raison qu’il importe de bien soigner la première impression. Le home staging, qui peut se définir comme le relooking d’une maison, augmente les chances d’attirer l’attention des acheteurs en mettant l’accent sur les atouts du bien et en camouflant ses défauts. Le home staging rend la maison attrayante

fotolia_78087229_xs.jpgLe but du home staging est de créer en quelque sorte une maison témoin qui plait du premier coup d’œil et où les intéressés peuvent déjà se projeter. L’idée n’est pas non plus de refaire complètement la décoration, mais de dépersonnaliser au maximum les pièces pour aider les intéressés à imaginer la manière dont ils pourront l’aménager. Ainsi, les photos de familles, les collections et autres objets personnels, de même que les objets de décoration trop typés, seront enlevés car ils peuvent nuire à l’harmonie de la pièce. Les meubles trop encombrants qui surchargent inutilement les pièces et empêche d’appréhender l’espace seront débarrassés. Au contraire, il pourra être suggéré aux propriétaires d’ajouter quelques accessoires de décoration pour mieux mettre en valeur un endroit de la maison. Un tableau ou un miroir peut, par exemple, éclaircir les parties sombres. Des chaises et des tables de jardin sur un balcon étroit indiquent aux visiteurs que le balcon est tout à fait utilisable. Renouveler la peinture des murs et des placards pour mieux attirer le regard ou de réorganiser la position des meubles afin de bien délimiter les différents espaces de la maison peut aussi être un atout.

Home staging : comment ça marche ?

Le home staging débute par une visite du logement. Cette visite sera l’occasion de déterminer les atouts et les faiblesses du bien à vendre et d’établir avec le propriétaire la liste des travaux à effectuer, compte tenu de l’état des lieux, mais aussi du budget disponible. Après l’audit du logement vient la séance de « relooking » proprement dite. Si les meubles du vendeur ne sont pas compatibles, l’idée est de les transformer ou de louer ou se faire prêter d’autres meubles afin de limiter les achats. 

Tous les articles