Pre estimer
votre bien en ligne
Cliquez ici
Pre
estimer

votre bien en ligne
Cliquez ici

Nos conseils pour entretenir un bon voisinage

Image
Vivre en bonne entente avec ses voisins n'est pas toujours chose facile. Pourtant, c'est un gage de confort au quotidien, voire même une sécurité sur le long terme (pour se rendre un service, veiller sur son logement en cas d'absence, etc). Alors pour vivre heureux, même à proximité les uns des autres, voici tous nos conseils de bon voisinage.

 

Vivre chacun chez soi

Ceci n'est pas une injonction à ignorer vos voisins, bien évidemment ! Mais attention à ne pas prendre les parties communes pour les vôtres, en y parquant votre vélo, en déposant vos poubelles, ou un investissant régulièrement le trottoir pour garer votre voiture. De même, il est mal vu de regarder régulièrement chez le voisin. Si du vis-à-vis existe, préservez votre intimité et la sienne.

 

Réduire les nuisances sonores

Alors, oui, vous avez le droit de vivre chez vous, sans marcher sur des œufs ! Il suffit simplement de ne pas nuire à la tranquillité du voisinage, en laissant un chien aboyer toute la journée, en organisant des soirées bruyantes, etc.

A savoir : les bruits de chantier (tondeuse, bricolages...) sont autorisés entre 7 h et 20 h du lundi au samedi, et les tapages nocturnes sont prohibés de 22 h à 7 h du matin, il est toutefois fréquent que des règlements municipaux fixent des heures particulières. Après, c'est à vous de savoir doser et de composer avec vos voisins, en les prévenant.

 

Veiller sur son animal

Mêmes les plus mignons des animaux peuvent parfois poser problème à votre voisinage. En cause ? Les déjections, qui ne doivent pas se retrouver devant la porte du voisin ! Veillez donc à ramasser ses « oublis ». Mais également, ne les nourrissez pas sur les parties communes, et éduquez votre animal pour qu'il ne crie pas en votre absence.

 

Être un modèle de propreté

Vous avez sali par mégarde les parties communes ? Pas de panique, cela arrive. En revanche, il sera fortement apprécié que vous nettoyiez vous-même vos dégâts. Idem pour vos garages, caves, etc.

Si vous disposez d'espaces à la vue de tous (un jardin en rez-de-chaussée, etc), il vous est aussi recommandé de ranger régulièrement, comme marque de respect.

 

Connaître les règles de jardinage

Le jardin, voilà encore une cause fréquente de conflit. Pour éviter de pester contre la haie défraîchie de son voisin, encore faut-il connaître les règles. Voici la législation qui s'appliquent à défaut de règles spécifiques de la mairie : Pour une haie séparatrice, il doit y avoir une distance minimale de 0,50 m de la ligne séparatrice pour un arbuste qui ne dépasse pas 2 mètres. En revanche pour ceux dépassant 2 mètres, la distance minimale à respecter est 2m. Et la taille d'une haie revient au terrain où sont plantés les pieds des arbustes. Autre chose : on ne brûle pas dans son jardin de déchets à l'air libre.

 

S'ouvrir (tout de même !) à vos voisins

Vous respectez toutes ces règles ? Cela ne doit pas vous empêcher de saluer vos voisins, de demander des nouvelles, de proposer vos services le cas échéant... Ou de les inviter à boire le café. Si la clé d'un bon voisinage n'est pas compatible avec le fait d'être envahissant, être amical est un grand plus !

 

 

Haut de page