Le service, l’atout majeur des agents immobiliers

12.02.18

Le secteur immobilier n’échappe pas à la révolution 2.0 et de nombreux professionnels s’inquiètent pour le devenir des agences immobilières. Les honoraires d’agence représentent en moyenne 5% du prix de vente d’un bien. Toutefois, les particuliers sont disposés à payer à condition de bénéficier d’une qualité de service irréprochable.

Quel avenir pour les agences immobilières

Avec la hausse incessante des prix de l’immobilier beaucoup d’acheteurs potentiels préfèrent passer par les annonces de ventes immobilières de particulier à particulier pour faire l’économie des frais d’agence. En effet, les agences immobilières n’ont pas toujours bonne réputation et sont accusées de facturer des honoraires exorbitants pour leur service. En France, malgré le fait que la plupart des agences immobilières fonctionnent en réseau, l’offre en biens immobiliers est souvent restreinte. Pour trouver un bien immobilier qui leur plait, les futurs acheteurs contactent souvent plusieurs agences. On constate que la transaction immobilière est trop souvent présentée au client comme un parcours du combattant où il est compliqué de se débrouiller seul.  Pour les agences immobilières qui veulent s’offrir un meilleur avenir, l’heure est venue d’offrir un service de qualité à un prix attractif. Ainsi les particuliers qui ne peuvent pas consacrer le temps nécessaire à leur projet, feront davantage (ou à nouveau) confiance aux professionnels de l’immobilier.

Offrir un service de qualité et des visites virtuelles

Une agence immobilière qui veut être performante doit s’établir dans des locaux qui suscitent chez le client, l’envie de rentrer pour voir les biens qu’elle  peut proposer. Acheter un bien immobilier est un moment important de la vie et se sentir à l’aise dans un cadre agréable, constituent des éléments décisifs. Une agence immobilière doit disposer d’un espace accueillant et confortable pour permettre de visionner dans un premier temps virtuellement les biens détenus dans son portefeuille. Le professionnel doit se montrer courtois, à l’écoute du projet immobilier de son client et être capable de répondre à toutes ses questions.

Le modèle américain

Dans les pays anglo-saxons, les agences immobilières traditionnelles telles que nous les connaissons dans l’hexagone, n’existent quasiment plus. En effet, dans une transaction américaine, il est très courant de se trouver en présence de deux professionnels de l’immobilier, l’un représentant l’acheteur et l’autre le vendeur. Sur le marché immobilier américain, les clients ont également le choix entre de nombreuses agences immobilières dites « discounter », qui mènent les transactions en facturant des honoraires réduits aux clients.

Tous les articles