Meublé touristique ou meublé d’habitation : quelles différences ?

22.02.18

Les propriétaires qui ont une pièce vacante dans leur logement peuvent louer soit en meublé touristique soit en meublé d’habitation. Dans de nombreux cas, la location meublée est à privilégier car elle est plus rentable et moins lourdement taxée. Quelles sont les principales différences entre meublé touristique et meublé d’habitation ?

La demande en location meublée a le vent en poupe car elle est moins contraignante. Les propriétaires ont le choix entre deux formules de location meublée à savoir la location touristique destinée à un voyageur de passage ou la location meublée d’habitation pour laquelle la demande estudiantine est forte. La durée de location est au minimum d’une année excepté pour les étudiants où elle peut être rabaissée à 9 mois c’est-à-dire le temps d’une année universitaire. Les jeunes actifs ou les personnes qui viennent de divorcer et qui n’ont pas encore trouvé de logement classique, choisissent souvent de louer en meublé d’habitation. Dans ce cas, la location meublée d’habitation devient la résidence principale de la personne. Une location touristique est toujours temporaire et se loue à la journée, à la semaine ou au mois mais ne peut en aucun cas excéder 90 jours.

L’obligation de déclarer en mairie la location meublée touristique

Pour avoir le droit de louer une chambre en location meublée touristique, le propriétaire doit remplir une déclaration de meublé touristique en mairie. Dans certains cas, il doit obtenir une autorisation de changement d’usage pour avoir le droit de louer à des personnes de passage. Sur le plan de la fiscalité, le propriétaire doit demander l’inscription au répertoire Sirène. Lorsque le propriétaire opte pour la location meublée d’habitation, il signe un contrat de location avec le locataire comme il le ferait pour une location classique. Pour la location meublée touristique, le propriétaire doit prévoir les équipements nécessaires au séjour touristique (appareil de cuisson, cafetière…). Un meublé touristique est classé de 1 à 5 étoiles selon les commodités dont il dispose.  

Nécessité de présenter le dossier de diagnostic technique

Dans la location meublée touristique et meublée d’habitation, le propriétaire est libre de fixer le montant du loyer. Avant de mettre le logement en location il doit réaliser le dossier de diagnostic technique, le DDT, qui comprend notamment le diagnostic de performance énergétique, le diagnostic plomb si la construction date d’avant 1949, ainsi que le diagnostic de risques naturels, miniers et technologique, ERNMT, pour les biens qui se trouvent en zone à risque.

Tous les articles