L’impact de la COVID19 dans l’immobilier

05.06.21

L’année 2019 a été une excellente période pour le marché de l’immobilier avec plus d’un million de transactions et une hausse des prix de l’immobilier de 4.5% par rapport à l’année précédente.


L’année 2020 a connu un début prometteur avec une hausse des prix de 6.5% pour les appartements et 4.2% pour les maisons mais a subi comme beaucoup de secteur depuis mi-mars 2020 la crise sanitaire de la COVID19. 


Cette crise a impacté ce secteur d’activité suite aux différents confinements. La frilosité des ménages, la fermeture des agences et le durcissement des conditions d’emprunt amènent quelques difficultés. Ainsi, les transactions ont légèrement diminué sur la base de 2019, passant de 1.6 millions à 990 milles transactions.


D’après SeLoger le prix de l’immobilier a progressé de 6.3% sur un an. Mais cela n’est pas le cas pour toutes les villes comme Paris, Lille, Toulouse, Nice et Bordeaux. Ces villes ont progressé beaucoup moins vite avec une très légère hausse des prix de 0,7% seulement entre août et décembre 2020.


Malgré les confinements et les agences immobilières fermées, les acteurs de l’immobilier ont su mettre en place de nouvelles façons de travailler comme par exemple les signatures électroniques à distance, les visites en visio, ou encore les visites virtuelles sur les sites internet des agences. Ceci afin de satisfaire la clientèle et simplifier leurs démarches.

La crise sanitaire a impacté le marché de l’immobilier avec une offre raréfiée et une demande toujours importante.
D’une façon plus générale, l’immobilier se porte bien, le marché est actif et de beaux projets reste à venir.


 

Tous les articles