Investir dans un studio : une bonne idée ?

17.08.16

L’immobilier reste l’investissement préféré des Français. Parmi les nombreuses catégories de biens disponibles, le studio offre de nombreux avantages. Focus pour comprendre les ressorts d’un investissement gagnant.

 

 

Qu’est-ce qu’un studio ?

 

En immobilier, le terme studio désigne un appartement d'une pièce comprenant une salle d’eau avec WC et une cuisine. Si comme tous les biens immobiliers, le studio peut être loué vide ou meublé c’est fréquemment la seconde option qui s’impose. Le studio répond en effet le plus souvent aux besoins plus ou moins temporaires des étudiants ou des cadres géographiquement éloignés de leur domicile.

 

 

Un coût d’achat et de possession réduit

 

Par définition, le studio est un appartement de petite dimension. La loi en France impose une surface habitable  au moins égale à 9 mètres carrés et une hauteur sous plafond au moins égale à 2,20 mètres, soit un volume habitable au moins égal à 20 mètres cubes pour la location d’un logement à titre de résidence principale. De fait, les studios proposés à la vente affichent fréquemment une surface comprise entre 9 et 20 m². Une petite surface qui entraine des prix d’acquisition plus raisonnables et des faibles coûts de possession. Un faible coût global, qui permet à un gros investisseur d'acquérir plusieurs biens et de se prémunir ainsi des effets d’une éventuelle période de carence locative et à un petit investisseur de se positionner dans l'immobilier à un coût abordable.

 

 

 

Des loyers élevés

 

On relève dans toutes les grandes métropoles une forte demande locative en matière de studio. Les étudiants, notamment, sont particulièrement demandeurs de ce type de logement. Rapporté au m², le prix des loyers est nettement plus élevé que pour les autres catégories d’appartement. Une étude de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) révèle que les studios ne représentent que 8% de l’offre de logements neufs en France. Un taux bas dû à la volonté des collectivités locales de privilégier les moyennes et grandes surfaces dans les programmes neufs. Une situation qui devrait faire perdurer la pénurie de l’offre en matière de studio pendant de longues années encore et contribuer au maintien du haut niveau des loyers.

 

 

 

 

 

Une forte rentabilité locative

 

Prix raisonnables, faibles coûts de possession et loyers élevés, tous les ingrédients sont réunis pour une rentabilité locative boostée. Avec la pénurie constatée sur ce segment de l’immobilier, l’acquéreur d’un studio a toutes les chances d’empocher une plus-value conséquente lors de la revente au bout de quelques années. 

Bon à savoir : compte tenu de la typologie des locataires, étudiants ou cadres isolés, il est vivement conseillé aux bailleurs de se positionner sur le secteur de l’offre locative meublée. Une option qui offre en outre des avantages significatifs en matière de gestion et de fiscalité.

Investir dans un studio constitue indéniablement la bonne idée en matière d’immobilier. S’il impose une gestion un peu plus contraignante que pour les biens de moyenne et grande taille compte tenue d’un plus grand roulement des locataires, le studio offre un placement nettement plus rentable. N'hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel. Il saura vous orienter pour optimiser votre investissement.

 

Tous les articles