Qu’est-ce qu’une location meublée ?

04.11.19

Pour les locataires comme pour les bailleurs, la location d’un bien meublé est une option à étudier ; elle offre des avantages considérables. Un bien est dit meublé lorsqu’il dispose des équipements nécessaires à la vie courante : la liste du mobilier obligatoire est fixée par le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015

L’équipement mobilier minimal pour une location meublée. Voici les éléments de mobilier nécessaires dans un logement meublé :

  • Literie comprenant couette ou couverture ; dispositif d'occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher ; plaques de cuisson ; four ou four à micro-ondes ; réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d'un compartiment permettant de disposer d'une température inférieure ou égale à - 6 °C ; vaisselle nécessaire à la prise des repas ; ustensiles de cuisine ; table et sièges ; étagères de rangement ; luminaires ; matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement.

Ainsi, une location meublée permet au locataire de s’installer immédiatement, en apportant simplement ses affaires personnelles.

 

Quels sont les avantages de la location meublée ?

Propriétaires comme locataires trouveront de nombreux avantages à la location d’un bien meublé.

 

Les avantages de louer en meublé pour un locataire

Pour les locataires, emménager dans un meublé est à la fois plus pratique et plus économique. D’une part, ils n’auront pas besoin de déménager le mobilier encombrant ; et d’autre part, ils n’auront pas non plus besoin d’acheter tout l’équipement qui est présent sur place ou de louer un véhicule pour le transporter.

Enfin, une durée de bail plus courte : un an tacitement reconductible avec un préavis à respecter d’un mois seulement, contre trois mois pour un logement nu.

 

Les avantages de louer en meublé pour un bailleur

Une des caractéristiques majeures de la location meublée est principalement la durée du contrat de location. En effet, la durée est d’un an contrairement à trois ans pour un contrat de location non meublé. La durée du contrat est ramenée à neuf mois lorsque le locataire est étudiant.

Dans le cas de la location de biens meublés, les revenus locatifs générés permettent de bénéficier d’avantages fiscaux plus avantageux. Si le montant des encaissements est inférieur à 23 000 € par an, et que le propriétaire ne s’inscrit pas au registre du commerce en tant que loueur professionnel, il bénéficie du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP).

 

Le propriétaire dans ce cas à le choix entre :

-Être imposé uniquement sur la moitié de ses recettes ;

-Être imposé selon le régime réel si l’option a été faite auprès de l’administration fiscale.

Ce régime permet alors de déduire :

Les charges d’entretien ; Les charges de réparation ; Les charges de renouvellement des équipements ; Les charges d’intérêts d’emprunt ; L’amortissement du coût d’acquisition du bien (prix d’achat augmenté des frais de notaire, d’hypothèque).

Très souvent, le résultat fiscal est nul, voire négatif, ce qui permet de réduire l’impôt sur le revenu global.

 

Tous les articles