Comment bien vivre en copropriété ?

18.11.16

Vous envisagez l’achat d’un appartement ou d’un pavillon dans une copropriété. Vous vous interrogez néanmoins sur ce que cela implique en matière de vie courante. Quelques explications et quelques conseils pour vivre très sereinement la copropriété.

 

La copropriété, qu’est-ce-que c’est ?

Le terme copropriété s’applique à tout immeuble ou groupe d’immeubles bâtis dont la propriété est répartie par lots entre plusieurs propriétaires. De fait, dans une copropriété, chacun d’eux possède une partie privative, un appartement par exemple, ainsi qu’une quote-part des parties communes (halls, couloirs, escaliers, toit, espaces verts, voies d’accès). Les parties communes sont l’objet d’une propriété indivise entre l’ensemble des copropriétaires. Chaque copropriétaire dispose d’une  quote-part de partie commune   se matérialisant  par un nombre de tantièmes. La copropriété est de fait un mélange de propriété individuelle et collective. La loi n° 65-557 du 10 juillet1965 et le décret du 17 mars 1967  fixent les règles applicables aux copropriétés ainsi que les droits et devoirs des copropriétaires. 

Participer aux décisions

Bien vivre la copropriété commence par une implication normale dans son fonctionnement. Il s’agit à minima de participer aux assemblées générales annuelles ou extraordinaires pour s’informer de la gestion écoulée et des bilans ainsi que de participer au processus de décisions pour l’année à venir. Trop de copropriétaires se plaignent de décisions prises par leur syndic sans que ceux-ci ne daignent prendre part à leur vote dans un sens ou un autre.

La courtoisie

Une copropriété est une microsociété qui pour vivre en harmonie a besoin de rapports humains courtois. Un bonjour, une porte tenue, un coup de main spontané contribuent à créer un climat de confiance et d’amitié qui rend la vie agréable à tous.

Le respect des parties communes

La copropriété implique une jouissance partagée des parties communes de l’immeuble. Le respect de libre circulation dans les halls, les escaliers, les couloirs et les paliers implique de n’y entreposer ni poussette, vélo ou cabas ou tout encombrant et encore moins d’y laisser des poubelles. La propreté des parties communes doit être un souci permanent de chaque copropriétaire. Des parties communes accueillantes participent à la qualité du cadre de vie de tous les habitants de la copropriété.

Evitez les nuisances inutiles

La vie en copropriété c’est aussi ne pas imposer son mode de vie à ses voisins. Cela implique de respecter les horaires dévolues   lorsque vous effectuez des travaux dans vos parties privatives par exemple. Si vous possédez un animal de compagnie, il est important de l’éduquer. Un chien ne doit pas aboyer continuellement en votre absence ou faire ses besoins n’importe où ! Un animal, même considéré comme non agressif, ne doit jamais errer seul dans les parties communes.

N’altérez pas l’esthétique de la résidence

Bien que votre balcon constitue une partie privative, il est généralement interdit d’y entreposer quoi que ce soit qui nuise à l’aspect général des façades de l’immeuble. Toute modification ou installation qui modifie l’aspect initial d’une façade doit faire l’objet d’une autorisation donnée en assemblée générale.

La vie en copropriété n’a rien de bien compliqué dès lors que chacun se comporte  dans le respect de l’autre ! En appliquant ce principe essentiel et les quelques règles énoncées précédemment, vous pourrez vivre votre copropriété avec bonheur. Ce dernier vaut bien un effort commun ! 

 

 

Tous les articles